Nostalgie et engagement selon Senghor par Romain

Publié le par Professeur L

Nostalgie et engagement selon Senghor par Romain

Ce poème exprime de la nostalgie liée à l'enfance. Il décrit son enfance dans son pays qui est l'Afrique, et il dit que c'était le paradis. Il nous raconte le midi, quand il allait boire à la fontaine Kyam-Dyamé : « et toi fontaine Kyam-Dyamé, quand à...

Lire la suite

Deux femmes, deux continents, selon Senghor, par Jessy

Publié le par Professeur L

Deux femmes, deux continents, selon Senghor, par Jessy

Ce texte est un poème qui a été écrit par Senghor, un personnage qui avait été le premier président du Sénégal indépendant, à la fois homme politique, écrivain et poète. Dans ce texte il nous fait comprendre qu'il éprouve de la nostalgie envers son enfance...

Lire la suite

Nostalgie et oxymore selon Senghor par Lola

Publié le par Professeur L

Nostalgie et oxymore selon Senghor par Lola

Dans son texte, Senghor évoque la nostalgie de son enfance : « paradis mon enfance africaine », « un paradis que garde des fièvres une enfant aux yeux clairs comme deux épées ». Ces termes correspondent au lyrisme. L'auteur nous fait part de ses sentiments....

Lire la suite

L'amour de l'amour et le métissage selon Senghor par Camille

Publié le par Professeur L

L'amour de l'amour et le métissage selon Senghor par Camille

Au début de ce poème, le poète exprime sa nostalgie pour son enfance en Afrique, « mon enfance africaine » qu'il dit « paradisiaque ». Il évoque beaucoup de souvenirs de cette époque comme quand « il buvait l'eau mystique » de la « fontaine de Kyam-Dyamé...

Lire la suite

Poème de Senghor : lyrique ou engagé ? Par Constance

Publié le par Professeur L

Poème de Senghor : lyrique ou engagé ? Par Constance

Au début, l'auteur est nostalgique, c'est-à-dire qu'il est triste en repensant à son enfance en Afrique. Il décrit l'Afrique comme un paradis : « paradis mon enfance africaine » Il ne connaît pas encore l'Europe à cette époque. On le sait grâce à ce vers...

Lire la suite

Poème de Senghor commenté par Kelly

Publié le par Professeur L

Poème de Senghor commenté par Kelly

Senghor dans sa première strophe parle de son enfance en Afrique. Il décrit un merveilleux paysage paradisiaque : « au détour du chemin la rivière, bleue par les prés frais de septembre. Un paradis que garde des fièvres une enfant aux yeux clairs comme...

Lire la suite

Que m'accompagnent koras...de Senghor par Sandra

Publié le par Professeur L

Que m'accompagnent koras...de Senghor par Sandra

Dans ce poème Senghor éprouve de l'amour pour deux femmes, Isabelle représente l'Europe et Soukeina l'Afrique. Isabelle et Soukeïna sont donc des personnifications. Il refuse de choisir entre ces deux pays. Pour lui la double nationalité et le métissage...

Lire la suite

Le laminoir de l'enfer par Mélanie

Publié le par Professeur L

Le laminoir de l'enfer par Mélanie

Je déambule Dans cet endroit sombre Où les machines grondent Dans cet enfer Où règne le fer. Les maladies sont au rendez-vous Tout le monde souffre Garde-à-vous ! Les flammes sont si près de nous La puanteur nous dégoûte. La nourriture a le goût du fer,...

Lire la suite

L'usine aux ouvriers mal payés par Alexandra et Camille

Publié le par Professeur L

L'usine aux ouvriers mal payés par Alexandra et Camille

Dans une usine aux fenêtres cassées, Aux ouvriers mal payés Où la chaleur brûlante s'imprègne dans leurs corps L'usine sombre ressemble aux ténèbres Polluée, elle infecte les ouvriers d'étranges maladies A travers la fumée, les machines paraissent des...

Lire la suite

Les usines, enfers des ouvriers par Damien et Nicolas

Publié le par Professeur L

Les usines, enfers des ouvriers par Damien et Nicolas

Le jour se lève, je pars ; Je rentre tard le soir. Les usines me rendent malade. Le bruit et l'odeur sont épouvantables. Cette lumière déprimante Me suit jusqu'à la nuit et me hante ; C'est comme un film d'épouvante qui ne cesse jamais. Cette ambiance...

Lire la suite