L'industrie de l'enfer par Jeanne et Léa

Publié le par Professeur L

Ici, entassés les uns sur les autres

La chaleur me fait suer

La fumée m'étouffe

Je regarde les autres manger

En attendant impatiemment mon tour

Dans ce sombre enfer

Aveuglés par ces flammes qui jaillissent

Nous travaillons le fer.

 

Sans aucune protection

Nous travaillons sans relâche

En essayant de reprendre notre respiration

Après une lourde tâche

Opprimés comme des bêtes

Les pinces, les marteaux et les scies s'empressent

De couper, de marteler et de scier

Les bruits ne cessent de nous agresser.

 

Nous sommes prisonniers de cette industrie.

Traités comme des esclaves

Où la vie est une entrave.

Commenter cet article