Commémoration de l'Armistice 2013

Publié le

 

CREATION ORIGINALE DES 3eB

Année scolaire 2013-2014

 

POILU 1 : Lorsque tu liras cette lettre, je ne serai plus de ce monde.

POILU 2 : J'avais l'espoir de te revoir, mais le destin en a décidé autrement :

POILU 3 : le souffle glacé de la mort m'emportera à l'aube, face à un peloton d'exécution.

POILU 4 : Te souviens-tu de ma bravoure avant cette guerre inutile ?

POILU 5 : Comme cela paraît bien loin aujourd'hui...

POILU 6 : Je suis comme le lièvre terrifié, guettant le moindre danger du fond de mon terrier. Un rien me donne la chair de poule.

POILU 7 : Lorsque je vois mes frères d'armes, à peine sortis de la tranchée, se faire transpercer le corps par des balles, sans même avoir aperçu leurs assassins, je me dis que la guerre n'est plus un combat valeureux, mais une usine de la mort.

POILU 8 : Si tu savais ce qui se passe ici. La guerre n'est pas ce que tu crois.

POILU 9 : Elle ne forme pas des héros, mais des monstres.

POILU 10 : Des corps sanguinolents jaillissent de partout.

POILU 11 : Nous sommes plongés dans un univers de souffrance.

POILU 12 : Même sous terre, nous ne sommes pas protégés, face aux obus qui explosent et détruisent tout.

POILU 13 : Avec cette guerre, nous avons précipité l'Europe dans l'apocalypse.

TOUS : Chaque jour,

POILU 14 : des innocents se font tuer.

TOUS : Chaque jour,

POILU 15 : de jeunes soldats perdent un bras, une jambe et leur âme.

TOUS : Chaque jour,

POILU 16 : nous vivons au milieu des cadavres, dans la puanteur et la peur.

TOUS : La peur

de mourir à chaque instant.

TOUS : La peur

de souffrir.

TOUS : La peur

POILU 17 : qui nous réduit à l'état de bête sauvage.

POILU 18 : Nous sommes comme des animaux poursuivis par des chasseurs invisibles. Cette guerre est horrible.

POILU 19 : Trop de morts pour rien !

POILU 20 : Mais le plus horrible, ce sont les cris de nos camarades blessés dans les tranchés.

TOUS : « Maman ! »

POILU 21 : Et cela dure des nuits et des nuits

POILU 22 : car dans la journée ils se taisent ou interpellent leurs copains par leur nom, ce qui est pathétique mais beaucoup moins effrayant que cette plainte enfantine dans la nuit :

TOUS : « Maman !»

POILU 23 : Et cela va s'atténuant car

TOUS : chaque nuit

POILU 24 : ils sont moins nombreux...

POILU 25 : et cela va s'affaiblissant car

TOUS : chaque nuit

POILU 26 : leurs forces diminuent, les blessés se vident...jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un seul qui gémit sur le champ de bataille, à bout de souffle : « Maman ! Maman !... »,

POILU 27 : car le blessé à mort ne veut pas encore mourir, et surtout pas là, ni comme ça, abandonné de tous...

POILU 28 : et ce petit cri instinctif qui sort du plus profond de la chair angoissée

POILU 29 : et que l'on guette pour voir s'il va encore une dernière fois se renouveler

POILU 1 : est si épouvantable à entendre que l'on tire des feux de salve sur cette voix

POILU 2 : pour la faire taire,

POILU 3 : pour la faire taire pour toujours...

POILU 4 : par pitié..

POILU 5 : par rage..

POILU 6 : par désespoir..

POILU 7 : par impuissance...

POILU 8 : par dégoût...

POILU 9 : par amour,

TOUS : ô ma maman !

POILU 11 : Il y a quelques jours, un de mes camarades est resté coincé sous des barbelés au cours d'un assaut. J'ai voulu l'aider mais l'obus qui arrivait n'a pas attendu.

POILU 12 : Le soldat a été réduit en lambeaux sous mes yeux, m'éclaboussant de son sang et de ses entrailles. A cet instant, je crus devenir fou, le bruit des canons autour de moi ne m'atteignait plus. Dans ma main, un bout de cervelle, et dans ma bouche, un morceau de chair !

POILU 13 : Le goût atroce du sang dans ma bouche, l'odeur répugnante de la mort, cette terre transformée en cimetière, tout cela m'a rendu fou !

POILU 14 : Comment rester sain d'esprit après ce carnage ?

POILU 15 : Maintenant tu peux comprendre mon acte : je me suis mutilé volontairement dans l'espoir de te revoir et de préserver ce qu'il me reste d'humanité.

POILU 16 : La guerre est un piège. Que l'on se batte ou non, la fin est la même ! Ce n'est plus un combat,

POILU 17 : c'est un suicide collectif,

POILU 18 : une boucherie abominable,

POILU 19 : une plongée en enfer !

TOUS : Un enfer,

POILU 20 : noir comme la boue, infinie comme la nuit, profond comme la terre.

TOUS : Un enfer,

POILU 21 : rouge comme le sang qui ruisselle sur nos mains et nos visages.

POILU 22 : Où sont mes ennemis ? Où sont mes alliés ? Des deux côtés du front, les fusils me visent, et je suis la proie des obus allemands et français.

POILU 23 : On est piégés.

POILU 24 : Piégés par les bombes.

POILU 25 : Piégés par la mort.

POILU 26 : Je me demande encore comment j'ai pu survivre au froid, à la boue, à l'humidité, aux poux et aux rats.

POILU 27 : Pardonne-moi pour la honte que t'apportera ma mort et pour la difficulté de ton avenir à cause de ton « lâche » de fiancé. Car je sais que l'on me considérera comme un couard.

POILU 28 : Mais en quoi consiste le courage sur ce champ de carnage ?

POILU 29 : Ce qui m'effraie le plus, c'est que je vais mourir fusillé par mes propres camarades.

POILU 1 : Je pense à toi, et j'espère que tu seras heureuse, même après mon départ. Je sais qu'en lisant cette lettre tu plongeras dans un profond chagrin.

POILU 2 : Mais sois forte, et sache que je t'aime énormément. Mon amour pour toi est plus fort que les balles, les obus, la souffrance, les cris.

POILU 3 : Plus fort que la mort.

TOUS : Plus fort que la vie !

POILU 4 : Jamais je n'oublierai la lumière de tes yeux et la douceur de ta peau. Je quitte ce monde avec l'espoir que ta vie sera plus belle que la mienne.

POILU 5 : Car un jour, tu verras, nous vivrons en paix.

TOUS : Que vienne le jour

POILU 6 : où la paix gouvernera le monde !

TOUS : Que vienne le jour

POILU 7 : où la liberté guidera le peuple !

POILU 8 : Le monde aura vaincu la mort, la souffrance et la guerre. Et les hommes ne vivront que pour construire une société meilleure,

TOUS : dans l'égalité, la liberté et la fraternité !

Commémoration de l'Armistice 2013
Commémoration de l'Armistice 2013
Commémoration de l'Armistice 2013
Commémoration de l'Armistice 2013
Commémoration de l'Armistice 2013
Commémoration de l'Armistice 2013
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article