Je me fais tout petit par Elise

Publié le par Professeur L

Je me fais tout petit. A travers un trou dans le mur du bâtiment dans lequel je me cache, j'aperçois un champ de bataille. Tous les hommes présents sont brutaux, provoquants. Ils tuent sans gêne. Je dirais même qu'ils sont tous cyniques. Ce ne sont plus des hommes. Ce sont des tyrans, des dictateurs, des despotes ! Il y en a un qui se croit plus fort que tout le monde. Il dirige, donne des ordres, guide, et sa force attise les convoitises. Cet homme, celui qui dirige les autres, est je pense le plus machiavélique. Sa place, elle augmente à chaque vie ôtée. C'est comme s'il puisait la force des morts. Il attend le moment propice pour utiliser sa puissance funeste pour transpercer le corps fluet qui se tient devant lui. Il porte préjudice aux femmes et cela suscite en lui un bonheur infini ! C'est cet homme qui me fait le plus peur parmi tous. L'horreur, l'acharnement, le sang, les cris me terrorisent, et je peux sentir à travers cela la douleur qu'éprouvent ces hommes avant de s'éteindre.

Commenter cet article