Femme tondue de Robert Capa par Jeanne

Publié le par Professeur L

Je vois cette femme se promener avec les cheveux tondus. Je regarde les gens autour d'elle. Certains rient d'un rire sarcastique. D'autres parlent d'un ton sardonique. Cette femme est humiliée dans les rues de Chartres pour une piètre histoire d'amour. Ce châtiment est rosse. La façon dont les gens font preuve de désinvolture me donne un goût amer dans la bouche. Le courage de cette femme offensée m'épate. Ce courage la rend élégante bien qu'elle paraisse inélégante. Cette romance lui a porté préjudice. Le fait d'avoir succombé au charme d'un Allemand ne fait pas d'elle la "collabo" d'un despote.

Les gens continuent d'humilier des personnes alors que la guerre est finie. Ce jour est funeste pour les valeurs de la France. Cette silhouette fluette est traînée dans les rues de Chartres, insultée, moquée. Cette situation, pour les autres personnes, est propice à la vengeance.

Commenter cet article