Comment décrire par Manon et Kévin

Publié le par Professeur L

                                                                                                                                                      Janvier 1917

 

Chère Mathilde,

 

Comment décrire ? Durant notre dernière bataille sanglante, Marcel et moi étions de passage dans un champ de barbelés. Au moment où nous sortions enfin, Marcel se bloqua dans un barbelé. Un obus lui tomba dessus et ses organes étaient répartis sur moi. A ce moment-là, j'ai commencé à paniquer, car c'était tellement terrible que j'ai hurlé d'effroi.

Depuis que j'étais traumatisé, je voulais quitter la guerre, donc je décidais de me tirer une balle dans la main au risque de ne plus pouvoir travailler.

Depuis, à chaque fois que ma douleur me lance, je pense à notre dernière nuit d'amour. Je sens les battements de ton coeur dans ma main. Je repense à la chaleur de ton corps, à la beauté de tes yeux, à ton délicat parfum.

Mais le sergent en décida autrement, et demain, à l'aube, je serai fusillé. Je ne pense qu'à toi. Je t'aime. J'aurais aimé te revoir une dernière fois pour te le dire.

Au revoir, tu me manques énormément ma chérie.

 

Manech

Commenter cet article